• Ton corps

    Toucher ton corps de l'ouïe,
    Capter, enregistrer ses moindres bruits,
    Suivre ses déplacements, entendre ses frémissements,
    Se repaître de ces signes montrant qu'il est vivant.



    Toucher ton corps de mes yeux,
    Pour arriver à le connaître mieux,
    Ebloui par la fluidité de ses courbes et de ses mouvements,
    Le parcourir, le retourner, l'admirer entièrement.



    Toucher ton corps de mes cils
    En milliards d'attouchements subtils,
    Et contempler ainsi sur le velours de ta peau satinée
    Autant de frémissements et de réactions générées.



    Toucher ton corps de mon nez,
    Respirer tes odeurs, sentir tes parfums et puis m'en enivrer
    Afin de, dans ces moments d'absence, ceux où tu n'es pas là,
    Ressentir ces nectars juste en murmurant ton nom tout bas.



    Toucher ton corps de mes mains
    De mes doigts, en arabesques, y tracer mille chemins,
    Survoler, effleurer, caresser, masser
    Parcourir ses courbes, de sa beauté m'imprégner.



    Toucher ton corps du mien,
    Et pour, in fine, ne faire plus qu'un,
    L'amener peu à peu dans une fusion charnelle
    A décoller de terre, s'oublier, et partir ensemble.... au ciel


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Octobre 2006 à 17:49
    Superbe !
    toucher et caresser avec l'ouïe, je n'y avais pas pensé, c'est très intéressant. On perçoit très bien ici, la progression des sens. Avec en apothéose, le toucher pour parachever cette oeuvre qu'est l'amour...
    2
    Vendredi 20 Octobre 2006 à 18:01
    Merci Mat...
    L'Amour n'est qu'une progression lente et délicieuse à la fois pour préparer le feu d'artifice final;)
    3
    Vendredi 20 Octobre 2006 à 19:10
    Un beau poème
    sur un fond d'océan... il n emanquerait plus que le bruit des vagues... C'est magnifique et tellement frais...
    4
    Vendredi 20 Octobre 2006 à 21:32
    Toula,
    Venant de toi ce compliment me touche réellement. Mais tu sais "elle" le vaut bien.... Quand au fond d'océan il faut maintenant bien choisir sa région, et je ferai le murmure de la vague. Je t'embrasse
    5
    Dimanche 22 Octobre 2006 à 19:28
    Superbe !
    J'aime beaucoup la progression des sens... C'est très bien écrit, bravo. Baisers :)
    6
    Dimanche 22 Octobre 2006 à 19:32
    Merci New....
    Il y a des personnes qui donnent l'inspiration, et le stylo courre tout seul sur le papier, Et puis comme je disais à Toula, elle en vaut réellement la peine:) Bises tendres
    7
    Dimanche 22 Octobre 2006 à 22:51
    L'inspiration
    ne suffit pas... Il faut aussi un certain talent, talent que tu as. Très sensuel ce texte... Bisous nocturnes, j'ai bu trop de café...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :