• Rêveries

    Par une belle soirée d'automne, il se promenait sur la grève contemplant la mer et le soleil couchant.


    Perdu dans ses pensées il laissait son esprit vagabonder au grè des souvenirs qui ressurgissaient à la surface. Il s'assit sur un rocher, face à l'immensité de ce paysage enchanteur.


    Presque deux ans déja......


    Depuis ce temps, de nombreuses pages il a fallu tourner, avec plus ou moins de difficulté, des montagnes qu'il a fallu gravir pour en atteindre le sommet et y trouver le réconfort et la récompense du travail accompli. Que c'est beau de la-haut.


    Mais que de bons souvenirs, que de moments d'une intensité jamais connue auparavant..... En se les remémorant, il en tremblait d'émoi.


    Presque deux ans déja......


    Et le chemin est long pour arriver là-bas, tout au bout de son rêve. Bien sur, d'autres embûches se présenteront en route, envois égarés ou non réclamés, messages mal exprimés, mal compris ou trop lus..... Mais certainement encore beaucoup de moments de joie et de bonheur. Rien qu'en les imaginant, il en souriait,son corps se mettait à vibrer, prêt à les vivre avec pleinitude.


    Triste?   Non sans doute un peu mélancolique


    Déçu?   Non les bons souvenirs ont toujours pris le dessus


    Las?   T'es fou? Non jamais


    En colère?   Surement pas, en plus la colère ne fait pas progresser


    Plein d'espoir?     Oh oui, en plus l'espoir fait vivre n'est-ce pas?


    Tu rêves?    Oh oui je rêve, j'en rêve d'aller au bout de ce rêve. Rêve fou?



    Le soleil finit par disparaître derrière l'horizon et il se leva pour regagner la maison. Demain sera un autre jour.....


    Presque deux ans déja......


  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Octobre 2006 à 11:50
    Bonjour, Vagues
    Le flux et le reflux de vagues écumantes de souvenirs provoque une marée haute d'émotions. Beau post ;-)
    2
    Lundi 2 Octobre 2006 à 12:00
    Merci Mat
    et quand les souvenirs, filtrés en laissant décanter tout le mauvais forme une mer de sérénité et de tranquilité, c'est que le rêve progresse positivement:) Merci pour ton passage.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :