• L'Amour en une question


    Francis CABREL: Qu'est ce que t'en dis


    "Nos pas dans les mêmes empreintes
    Vers les mêmes lendemains
    Nos habits sur les mêmes cintres
    Qu'est-ce que t'en dis ?


    Nos couverts sur la même table
    Nos corps dans le même bain
    Nos châteaux dans le même sable
    Qu'est-ce que t'en dis ?


    Deux âmes jumelles, parallèles, assorties


    Ça peut paraître sommaire ou banal
    Oh, l'ordinaire parcours
    Et si c'était au contraire au final...


    Nos héros sur la même estrade
    Nos laisses sur le même chien
    Nos portraits dans le même cadre
    Qu'est-ce que t'en dis ?


    Nos impers derrière la même porte
    Et de qui aurions-nous besoin ?
    Chacun dans la chaleur de l'autre
    Qu'est-ce que t'en dis ?


    Deux coeurs ordinaires, locataires, à crédit


    Ça peut paraître sommaire ou banal
    Oh, l'ordinaire parcours
    Et si c'était au contraire au final
    De l'amour


    Dans nos passés tout cabossés
    Dans nos petits coeurs d'occase
    Lorsque se seront effacées les ardoises
    On pourra s'offrir un répit
    Un tapis de laine épaisse
    Et en dessous ensemble enfouir
    Nos éternelles promesses
    Qu'est-ce que t'en dis ?


    Et quand le monde devra disparaître
    Vendu, fendu, mal en point
    On nous aura oubliés peut-être
    Qu'est-ce que t'en dis ?


    Alors, nos pas dans les mêmes empreintes
    Vers les mêmes lendemains
    Nos habits sur les mêmes cintres
    Qu'est-ce que t'en dis ?


    Deux âmes jumelles, parallèles, assorties


    Ça peut paraître sommaire ou banal
    Oh, l'ordinaire parcours
    Et si c'était au contraire au final
    De l'amour


    Qu'est-ce que t'en dis ?
    Qu'est-ce que t'en dis de l'amour ?
    Qu'est-ce que t'en dis ?"


  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 19:12
    Bonsoir Vague !
    Que de douceur en ce moment sue les blogs... J'aime beaucoup cette chanson. Elle me rappelle quelque chose de bien particulier :) Bisous tendresse
    2
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 19:24
    Bonsoir New
    J'ai aussi l'impression que l'été indien est le printemps de Blogland.... Mais y a-t-il une saison pour l'Amour? Heureux de te rappeler des souvenirs, surtout si ils sont agréables. Cabrel a le don de dire des choses très vraies avec des mots simples. Bises de mon petit coeur d'occase;)mais aussi pleine de tendresse:)
    3
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 19:28
    Mais non
    il n'est pas d'occase ton coeur... Et puis il n'est pas petit non plus... Oui elle me rappelle d'excellents souvenirs, très récents d'ailleurs ;) Re bisous émus... le roti brûle ! Mdr
    4
    cosmic
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 21:14
    J'en dis
    que c'est le seul bonheur avant qu'il soit trop tard.
    5
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 21:20
    Coucou CD
    Bin il n'est jamais trop tard:) même si les "passés sont cabossés". Bises
    6
    CD
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 21:31
    Vague.
    Si. Ca arrive.
    7
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 21:47
    Désolé CD
    Sincèrement. Je viens de lire chez toi.......
    8
    Cosmic Dancer
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 21:50
    Ouif.
    Désolation pour elle. Biz Vague.
    9
    Jeudi 28 Septembre 2006 à 16:17
    ce que j'en dis
    ben l'amour c'est comme une vague qui se jette sur le sable et qui après l'avoir caressé s'en retourne, enfin moi ce que j'en dis, je dis rien :)
    10
    Jeudi 28 Septembre 2006 à 17:39
    Elisa,
    Oui comme une vague qui se jette, ou se pose délicatement sur le sable, pénètre lentement entre les grains, renait de ces grains et inlassablement revient dans un espèce de mouvement perpétuel mais différent à chaque fois..... Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :